Page d'accueil du blog

3 règles pour bien choisir son content management system

par
Posté dans:  Gestion du contenu, Marketing

Des centaines d’offres de CMS existent sur le marché. Comment faire le bon choix ? Voici les 3 règles pour bien choisir votre content management system.

Qu’est-ce qu’un content management system ?

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Le content management system est un système de gestion de contenu (CMS). Cet outil permet de créer, de gérer et de publier les contenus de façon automatisée et sans connaissances techniques développées. Ce logiciel centralise les contenus à caractère éditoriaux et commerciaux.

Le content management system est donc au service de la stratégie de contenu de marque (brand content strategy) et de la stratégie de distribution de contenu (content distribution strategy).

Le CMS appliqué aux ventes

Appliqué aux ventes, le CMS classe et diffuse les supports de vente et permet ainsi aux directeurs commerciaux et aux chefs d’équipe de contrôler et de mettre à disposition les différents contenus à destination des équipes commerciales.

Le sales content management system vient automatiser des contenus commerciaux, tels que les modèles de mails et de scripts d’appel fournis aux vendeurs, les fiches techniques présentant la solution aux prospects, les manuels de vente, les supports de formation, etc. … Son rôle est donc central dans la stratégie de vente puisqu’il fournit les outils nécessaires aux commerciaux tout au long du processus de vente.

Règle N°1 : identifiez vos besoins

Quels sont les usages du CMS ?

La première règle est d’identifier clairement les besoins commerciaux associés au content management system. Comment allez-vous l’utiliser ? Quels usages en feront les équipes commerciales au quotidien ? Le système de gestion du contenu des ventes vise généralement à améliorer l’efficacité et la productivité des équipes de vente au quotidien en centralisant tous les contenus dont elles ont besoin.

Quels sont les besoins commerciaux ?

L’outil à choisir permet-il de partager facilement des documents aux prospects ? De mettre à jour les documentations et les présentations produits ? Comment peut-il aider à faciliter le cycle de vente ? Quels types de documents commerciaux souhaitez-vous garder et diffuser ? Pour bien choisir le CMS, pensez aux types de fichiers qu’il doit héberger (au-delà des vidéos et des PDF). Peut-il s’intégrer aux mails ? Est-il mobile first ? Quelles sont ses fonctionnalités pour analyser les évolutions de la stratégie de contenu commercial ? Prévoit-il un tableau de bord ? Les méthodes de partage de documents sont-elles complexes ?

Bien choisir son CMS demande de déterminer les usages quotidiens qui en sont faits et les besoins commerciaux associés.

Règle N°2 : déterminez le type de site utilisé

Quel site en lien avec votre CMS ?

Pour bien choisir votre content management system, identifiez le type de site que vous allez utiliser. Est-il institutionnel ? Marketing ? Est-ce un site de e-commerce ? Les trois à la fois ? Le modèle de CMS adéquat en dépend. Par exemple, les CMS tels que WordPress, Joomla et Drupal sont parfaitement adaptés aux sites institutionnels. À l’inverse, Prestashop, Shopify et Magento sont spécialisés dans les sites e-commerce.

Quelles sont les contraintes liées au site ?

Ensuite, identifiez les contraintes liées au site : comporte-il un intranet ? Une partie blog ? Des forums ? Est-il multilingue ? Quid des performances attendues ? Quelle est la taille de votre catalogue produits ? Quelles sont les attentes en termes de sécurité informatique ? Autant d’éléments qui vont orienter votre choix de CMS.

Identifier le site et les fonctionnalités attendues permet de cibler le CMS le plus adéquat.

Règle N°3 : estimez Le budget de votre content management system

Une fois les contraintes et les objectifs établis, il convient de calculer le budget alloué au CMS. Combien va-t-il coûter ? Pour cela, déterminez vos besoins à court ET à long terme : souhaitez-vous apporter des évolutions à votre CMS dans les prochains mois/années ? Un content management system évolutif est un coût à anticiper.

Les systèmes open source

Les plus standards et populaires n’ont pas de frais de licence et sont généralement gratuits. Exemples : WordPress, TYPO3, Joomla!, Drupal, Contao, Neos.

Les CMS commerciaux en cloud

Ils fonctionnent par abonnement annuel sous licence et leur prix varie d’un modèle à l’autre. Exemples : Wix, Jimbo, Shopify, Weebly, Squarespace. Les plus onéreux sont généralement utilisés par les grandes entreprises. Exemples : Sitefinity, Magnolia, Kentico.

Les CMS propriétaires

Ils sont créés sur mesure par une agence et maintenus par un prestataire unique. Une solution 100% personnalisable mais dépendante d’un seul acteur.

Calculer le CMS le plus adapté dépend des coûts à moyen et long terme estimés.

CMS et système de contenu

Comment bâtir votre brand content strategy ?

Quel lien entre le CMS et le brand content strategy ? Le CMS est au service d’un système de contenu (content system). Il permet de créer du contenu ciblé et efficace. À terme, il développe un réseau qui vient alimenter l’image de marque et les ventes de l’entreprise. D’un point de vue commercial, rien ne sert de communiquer partout et à tout le monde. L’essentiel est produire du contenu de qualité qui répond aux besoins d’une niche identifiée.

Pour aller plus loin : ”On décrypte : les plateformes de content marketing et leur impact sur les ventes

CMS et contenu interactif

Pour cela, produire du contenu interactif est idéal. Ce type de contenu, dit interactive content en anglais, permet d’engager la cible et d’avoir un impact positif sur les ventes. Il offre une expérience immersive et augmente significativement le temps de visite sur une plateforme de marketing de contenu, ainsi que la conversion et les ventes. Contrairement à une consommation passive de vos contenus, vos prospects deviennent actifs grâce à l’interactivité. Ces actions participent à la construction d’une solide stratégie de distribution de contenu (content distribution strategy).

Le contenu interactif consiste à créer un engagement actif de la part de son consommateur. C’est un contenu qui requiert et encourage la participation de l’utilisateur.

Bon à savoir : une bonne stratégie de marketing de contenu se réfère aux “content insights”, qui correspondent aux enseignements des experts en marketing digital en termes de performances des campagnes, de préférences de contenu et de diffusion par canal. Un insight est un besoin latent qui n’est pas encore exprimé par le consommateur. Identifier ces content insights et bâtir une stratégie de marketing de contenu autour est un excellent moyen de fédérer de nombreuses personnes et de créer une communauté de fidèles aux valeurs de la marque.

Optimisation leader de l’industrie pour chaque entreprise.

Request a Demo